La relique de saint Nicolas de Bari (Italie) en Russie: résultat d'un accord œcuménique

La relique de saint Nicolas est arrivée de Bari (Italie), conservée depuis plus de 900 ans – sans jamais en sortir – dans la basilique construite à son intention entre 1087 et 1197. Devenant très vite un haut lieu de pèlerinage, tant pour les catholiques que pour les orthodoxes d’Europe de l’Est. Son transfert de Bari à Moscou, et son exposition, est le fruit d’un accord conclu entre le patriarche orthodoxe de Moscou et de toutes les Russies Kirill et le pape François, lors de leur rencontre historique à la Havane (Cuba), en février 2016. « Dès cette année, les sanctuaires de l’Église orthodoxe russe seront ouverts aux pèlerins catholiques (…) et les reliques de nos Églises respectives voyageront entre l’occident et la Russie », avait annoncé le métropolite de Volokolamsk Hilarion, président du département chargé des affaires extérieures au sein Patriarcat de Moscou, en présentant l’une des premières conséquences concrètes de cette rencontre entre Cyrille et François.
source: Isabelle Cousturié, Aleteia

https://fr.aleteia.org/2017/05/26/un-enthousiasme-religieux-hors-du-commun-autour-de-la-relique-de-saint-nicolas-a-moscou/