Logo
Home /

Infolettre janvier-fevrier

View the HTML Version
 

Infolettre janvier-fevrier

#outlook a{
padding:0;
}
body{
width:100% !important;
}
.ReadMsgBody{
width:100%;
}
.ExternalClass{
width:100%;
}
body{
-webkit-text-size-adjust:none;
}
body{
margin:0;
padding:0;
}
img{
border:0;
height:auto;
line-height:100%;
outline:none;
text-decoration:none;
}
table td{
border-collapse:collapse;
}
#backgroundTable{
height:100% !important;
margin:0;
padding:0;
width:100% !important;
}
body,#backgroundTable{
background-color:#FAFAFA;
}
#templateContainer{
border:0;
}
h1,.h1{
color:#202020;
display:block;
font-family:Arial;
font-size:40px;
font-weight:bold;
line-height:100%;
margin-top:2%;
margin-right:0;
margin-bottom:1%;
margin-left:0;
text-align:left;
}
h2,.h2{
color:#404040;
display:block;
font-family:Arial;
font-size:18px;
font-weight:bold;
line-height:100%;
margin-top:2%;
margin-right:0;
margin-bottom:1%;
margin-left:0;
text-align:left;
}
h3,.h3{
color:#606060;
display:block;
font-family:Arial;
font-size:16px;
font-weight:bold;
line-height:100%;
margin-top:2%;
margin-right:0;
margin-bottom:1%;
margin-left:0;
text-align:left;
}
h4,.h4{
color:#808080;
display:block;
font-family:Arial;
font-size:14px;
font-weight:bold;
line-height:100%;
margin-top:2%;
margin-right:0;
margin-bottom:1%;
margin-left:0;
text-align:left;
}
#templatePreheader{
background-color:#FAFAFA;
}
.preheaderContent div{
color:#707070;
font-family:Arial;
font-size:10px;
line-height:100%;
text-align:left;
}
.preheaderContent div a:link,.preheaderContent div a:visited,.preheaderContent div a .yshortcuts {
color:#336699;
font-weight:normal;
text-decoration:underline;
}
#social div{
text-align:right;
}
#templateHeader{
background-color:#FFFFFF;
border-bottom:5px solid #505050;
}
.headerContent{
color:#202020;
font-family:Arial;
font-size:34px;
font-weight:bold;
line-height:100%;
padding:10px;
text-align:right;
vertical-align:middle;
}
.headerContent a:link,.headerContent a:visited,.headerContent a .yshortcuts {
color:#336699;
font-weight:normal;
text-decoration:underline;
}
#headerImage{
height:auto;
max-width:600px !important;
}
#templateContainer,.bodyContent{
background-color:#FDFDFD;
}
.bodyContent div{
color:#505050;
font-family:Arial;
font-size:14px;
line-height:150%;
text-align:justify;
}
.bodyContent div a:link,.bodyContent div a:visited,.bodyContent div a .yshortcuts {
color:#336699;
font-weight:normal;
text-decoration:underline;
}
.bodyContent img{
display:inline;
height:auto;
}
#templateSidebar{
background-color:#FDFDFD;
}
.sidebarContent{
border-right:1px solid #DDDDDD;
}
.sidebarContent div{
color:#505050;
font-family:Arial;
font-size:10px;
line-height:150%;
text-align:left;
}
.sidebarContent div a:link,.sidebarContent div a:visited,.sidebarContent div a .yshortcuts {
color:#336699;
font-weight:normal;
text-decoration:underline;
}
.sidebarContent img{
display:inline;
height:auto;
}
#templateFooter{
background-color:#FAFAFA;
border-top:3px solid #909090;
}
.footerContent div{
color:#707070;
font-family:Arial;
font-size:11px;
line-height:125%;
text-align:left;
}
.footerContent div a:link,.footerContent div a:visited,.footerContent div a .yshortcuts {
color:#336699;
font-weight:normal;
text-decoration:underline;
}
.footerContent img{
display:inline;
}
#social{
background-color:#FFFFFF;
border:0;
}
#social div{
text-align:left;
}
#utility{
background-color:#FAFAFA;
border-top:0;
}
#utility div{
text-align:left;
}
#monkeyRewards img{
max-width:170px !important;
}


This newsletter is also available in English.

Canadian Centre for Ecumenism

Infolettre

Janvier – février 2017

Dans cette infolettre:

Réflexion
Réaction du Centre canadien d’œcuménisme à l'attaque contre le Centre Culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017 
Événements passés:
Revivre la Grande célébration œcuménique

Visitez le site d'internet du Centre canadien d’œcuménisme
http://www.oikoumene.ca

Événements à venir:
Festival d'art chrétien « Expo d'Unité  »
Appel de participation

Notre fondateur le Père Irénée Beaubien, SJ à 101 ans!    
Le DVD témoignage du Père Irénée Beaubien, SJ
Pour votre information:
Lettre de Mgr. Christiane Lépine
Conseil canadien des Églises :
Nous partageons votre deuil. Nous sommes avec vous.

Retour à l’Esprit
Journée de formation du ROJEP sous le thème «Comment décoloniser nos relations?»
Fins de semaine de vie fraternelle au Vieux Couvent de Neuville
Dialogue judéo-chrétien

Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe : Énoncé de mission
Ve Forum européen catholique-orthodoxe
Institut de pastorale des Dominicains
Nous sommes le territoire !   Novalis
Deux prédications à l'occasion de la commémoration commune de la Réforme à Strasbourg
Osons la fraternité, accueillons les étrangeres
Célébration œcuménique organisée par IKTUS
Une expérience œcuménique unique
Observateurs bénévoles recherchés en appui à la Nation algonquine du Lac Barrière, située en partie dans la grande réserve faunique La Vérendrye

CITATION

« Le semeur sème la Parole. Voilà ceux qui sont « au bord du chemin » où la Parole a été semée : quand ils ont entendu, Satan vient aussitôt et il enlève la Parole qui a été semé en eux. De même, voilà ceux qui sont ensemencés dans des endroits pierreux : ceux-là, quand ils entendent la Parole, la reçoivent aussitôt avec joie; mais ils n'ont pas en eux des racines, ils sont les hommes d'un moment ; et dès que vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils tombent. D'autres sont ensemencés dans les épines : ce sont ceux qui ont entendu la Parole, mais les soucis du monde, la séduction des richesses et les autres convoitises s'introduisent et étouffent la Parole, qui reste sans fruit. Et voici ceux qui ont été ensemencés dans la bonne terre : ceux-là entendent la Parole, ils l'accueillent et portent du fruit, « trente pour un, soixante pour un, cent pour un. » »
(Marc 4 : 14-20)

 


Réflexion

« Le semeur sème la Parole. Voilà ceux qui sont « au bord du chemin » où la Parole a été semée : quand ils ont entendu, Satan vient aussitôt et il enlève la Parole qui a été semé en eux. De même, voilà ceux qui sont ensemencés dans des endroits pierreux : ceux-là, quand ils entendent la Parole, la reçoivent aussitôt avec joie; mais ils n'ont pas en eux des racines, ils sont les hommes d'un moment ; et dès que vient la détresse ou la persécution à cause de la Parole, ils tombent. D'autres sont ensemencés dans les épines : ce sont ceux qui ont entendu la Parole, mais les soucis du monde, la séduction des richesses et les autres convoitises s'introduisent et étouffent la Parole, qui reste sans fruit. Et voici ceux qui ont été ensemencés dans la bonne terre : ceux-là entendent la Parole, ils l'accueillent et portent du fruit, « trente pour un, soixante pour un, cent pour un. » »
(Marc 4 : 14-20)

La Parole Divine a été semée en ce monde. Ensemencés sur la terre fertile, elle est reprise  et se matérialise en bonnes actions qui véhiculent amour, fraternité et solidarité. Écoutons la Parole Divine en ne laissant pas tomber en endroit pierreux. Il faut fertiliser la terre, déraciner les mauvaises herbes de haine, de préjugés, de paroles méchantes. Il faut aussi enlever les pierres. Les grosses pierres peuvent être déplacées seulement ensemble. C'est notre responsabilité en tant que chrétiens, d'être unis  pour pouvoir faire place à la Parole Divine.



Réaction du Centre canadien d’œcuménisme à l'attaque contre le Centre Culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017 
Le Centre canadien d'œcuménisme (CCO), par ses représentants Paul Paradis, président du Conseil d'administration, et Adriana Bara, directrice générale, expriment leurs plus sincères condoléances aux victimes et à leurs familles des attaques contre le Centre Culturel islamique de Québec, le 29 janvier 2017. Nous condamnons cette horrible attaque, pleurons avec la communauté musulmane et prions pour les victimes et leurs familles.
Nous rejetons la violence, en particulier lorsqu'elle est perpétrée au nom de la religion. Nous ne pouvons pas et ne voulons pas vivre dans la peur, le désespoir et les préjugés. Nous restons ainsi en solidarité avec tous les groupes qui construisent des ponts de compréhension et de paix par le dialogue interreligieux respectueux et pacifiste.

 

Événements passés:


Revivre la Grande célébration œcuménique


Une atmosphère chaleureuse a régné au sous-sol après la Célébration lors de l'Agapa.

La Grande célébration œcuménique a eu lieu cette année le 21 janvier à
l'Église Luthérienne Saint-John. À la célébration ont participé : l'Archevêque Mgr. Christian Lepine- Église Catholique de Montréal; Évêque  Mary Irwin-Gibson-Église Anglicane de Montréal; Évêque Ioan Casian-Église Orthodox Romainian de Montréal et les prêtres :
Pasteur Eric Dyck-St. John's Lutheran Church; Pasteur Richard Bonetto-Presbyterian Church of Montréal; Pasteur Rosemary Lambie-United Church of Canada; Rev. Nicholas Pang-Représentatif œcuménique Anglican; Diacre Brian Cordeiro- Église St. Luc Catholique. Plus de 200 personnes ont prié ensemble pour la paix, la solidarité et des relations harmonieuses. Le diacre Brian Cordeiro a démontré dans son homélie l'importance du dialogue œcuménique. 


Nancy Ingram, dirigeante de l' Imani Family Gospel Choir a dirigé une  chorale œcuménique, réunie pour l'événement,  qui a chanter pour démolir les murs qui nous séparent. M. Joel Peterson- Organiste de l'église luthérienne a contribué à l'atmosphère solennelle, ainsi que la chorale Harmoniam avec Pamon Jena de Madagascar-Nonot, dirigée par Randriaharifara. Les étudiants du Centre Benoîit-Lacroix ont démoli un mur symbolique, construit des préjugés pour ériger à sa place une croix des valeurs et des vertus, couronnée par “l'amour“.


La célébration a continué avec une rencontre informelle autour des bouchées au sous-sol de l'église.
L'équipe du Centre canadien d’œcuménisme remercie la paroisse Saint-John et le père Eric Dyck-St. John's Lutheran Church pour leur hospitalité. Nous remercions aussi tous les membres du Comité organisateur, et tous les bénévoles impliqués à l’événement.  

Le Centre canadien d’œcuménisme et les organisateurs ont exprimé leur désir de rassembler l'année prochaine plusieurs groupes œcuméniques de Montréal et les environs pour une Célébration commune. 
Commité organisateur:
Adriana Bara- Centre canadien d’œcuménisme
Umberto Giannettoni- Movement des Focalari de Montréal
Alison Ingram-Imani Family & Full Gospel Church
Nancy Munroe-Ingram- Imani Family & Full Gospel Church
Marianne Issa- Movement des Focalari de Montréal
Margaret Nakachwa- Movement des Focalari de Montréal
Marisel Zavagno- Église Catholique
Daniel Garvin- Église St. Luc Catholique

Visitez le site internet du Centre canadien d’œcuménisme


Chers amis du Centre canadien d’œcuménisme, nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau format de notre site internet www.oikoumene.ca.  Vous y trouverez plusieurs photos et des informations sur le Centre et ses activités, sur l’œcuménisme, ainsi que des informations de la part de nos partenaires.

Événements à venir :

Festival d'art chrétien Expo d'Unité  8-12 mai 2017

Appel de participation!
Pour célébrer la 375e anniversaire de la fondation de Montréal et 50 ans depuis l'Expo`67, le Centre canadien d’œcuménisme organise un
Festival d'art chrétien : Expo de l'Unité 2017.
 
Le Centre canadien d'œcuménisme organise un Festival d'art chrétien :
Expo de l'Unité 2017. 

 
Nous voulons faire revivre et transmettre aux jeunes l'esprit de l'unité qui habitait le Pavillon Chrétien à l'Expo`67, ce moment déclencheur pour l'œcuménisme initié par le Père Irénée Beaubien, S.J.
 
Au programme : concert œcuménique, exposition d'icônes, exposition de photographies des rituels religieux, rencontre des personnes ayant vécu Expo`67 – de la “mémoire vivante“, kiosques.
 
Participez avec votre communauté!!!
Faisons ensemble un Festival inoubliable qui portera la flamme de l'Unité du Pavillon Chrétien de l’Expo`67 et transmettons-le aux jeunes!   
Comment participer?
· Exposition de photographies des rituels dans votre communauté religieuse : captez avec votre caméra un rite; indiquez la date, le lieu, le nom de la communauté et le nom du photographe. Les meilleures photographies obtiendront des prix.
· Rencontre de personnes ayant vécu l'Expo`67 – de la “mémoire vivante“ du Pavillon Chrétien : nous sommes à la recherche de quelques personnes qui peuvent raconter leurs souvenirs et faire revivre l'esprit du Pavillon. Nous voulons aussi exposer des objets significatifs et des photographies du  Pavillon Chrétien que vous pouvez nous apporter.
· Vous pouvez tenir un kiosque et présenter votre organisme et/ou un art chrétien

Notre fondateur : Irénée Beaubien, S.J., O.P. à l'âge de 101!
L'équipe du Centre a rassemblé dans un recueil les vœux des amis du Père Beaubien  et des personnes inspirées par son enthousiasme pour lui offrir en cadeau. Ce livre est un témoignage touchant de foi et de reconnaissance devant l'action de l'Esprit Saint qui s'est révélé par la personnalité charismatique du Père Irénée Beaubien.

Pionnier du dialogue œcuménique et interculturel au Canada, internationalement reconnu, le Père Irénée Beaubien, SJ, a travaillé tout au long de sa vie pour créer des ponts entre des personnes qui étaient séparées. Aujourd'hui plus que jamais cette œuvre demeure nécessaire pour notre société. Voilà pourquoi, nous vous proposons de vous inspirer de son parcours exceptionnel et de sa riche expérience, en visionnant notre DVD. Pendant les deux heures de sa conversation avec Dre Adriana Bara, directrice actuelle du Centre canadien d'œcuménisme, il raconte l'histoire de l'œcuménisme québécois, canadien et international et la création du Centre canadien d’œcuménisme. Ce n'est pas seulement un film à voir, c'est aussi une rencontre émouvante avec un homme de foi, qui laisse aux jeunes un exemple de leadership, de dévouement et d'amour.

Si vous voulez vous procurer une copie du DVD, svp contacter:
Adriana Bara,
Centre canadien d'œcuménisme
2715, chemin de la Côte-Sainte-Chatherine,
Montréal, QC  H3T 1B6
T: 514 937-9176  x33
courriel: abara@oikoumene.ca


Pour votre information:

Montréal, le 30 janvier 2017         Archevêque de Montréal

Chers fidèles de l’archidiocèse de Montréal,
Nous sommes tous bouleversés par l’attentat qui a frappé une mosquée à Québec, tuant et
blessant des personnes innocentes. Nous prions pour les victimes, pour leurs familles et pour la communauté musulmane, ainsi que pour toute la communauté diocésaine de Québec et l’ensemble de la population. Nous voulons tous travailler à des relations de paix et de respect mutuel. Quelles que soient nos différences, nous sommes tous des êtres humains, nous avons tous la même humanité, nous sommes tous frères et sœurs en humanité.
Cet attentat tragique s’inscrit dans la foulée d’autres attentats dans le monde, animés par des courants de peur et de haine. Voulons-nous laisser la peur et la haine nous envahir ? La réponse du fond de notre âme est NON. Demandons à Dieu un regard de respect qui voit la dignité de tout être humain, un regard bienveillant qui veut la paix et la justice pour toute personne. Apprenons à surmonter les tragédies en travaillant à établir des relations de solidarité et de paix. Lorsque des individus ou des groupes ont des comportements criminels, ne généralisons pas en projetant sur des communautés entières les gestes horrifiants de certains. Une vigilance calme a sa place, mais ce qui est premier c’est la poursuite de la construction d’une civilisation de la rencontre où on apprend à dépasser les préjugés et à développer une estime mutuelle. J’invite tous les curés, toutes les paroisses et communautés chrétiennes à s’unir dans la prière communautaire tout au long de la semaine, en s’unissant à Jésus Christ Crucifié et Ressuscité, en Lui présentant toutes les victimes, les familles dévastées, la communauté musulmane et la population terriblement secouée au Québec et au Canada. Prions pour les forces de l’ordre et pour les autorités civiles, municipales, provinciales et fédérales, afin qu’elles collaborent pour appeler au calme et au respect dans un climat de sécurité.
La Parole de Dieu de dimanche nous parlait des béatitudes qui nous invitent à la pauvreté du cœur, à la douceur et à la paix.
J’invoque Notre-Dame-des-Douleurs pour que par son intercession le Seigneur Jésus mette un baume sur les coeurs qui vivent l’insupportable.
L’archevêque de Montréal
† Christian Lépine


Nous partageons votre deuil. Nous sommes avec vous.
À toutes les Canadiennes et les Canadiens,
Je suis bouleversée et consternée d’apprendre le crime haineux et l’attentat mortel perpétré au
Centre culturel islamique de Québec. Sans connaître encore toutes les circonstances de
l’attentat et les motifs des agresseurs, nous comprenons que la communauté islamique de
Québec a été récemment la cible de gestes haineux et d’attaques islamophobes.
À nos sœurs et nos frères musulmans de Québec, du Québec et de tout le Canada, j’exprime la solidarité de nos Églises membres. Nous partageons votre deuil. Nous sommes avec vous. Nous renouvelons notre engagement à combattre la haine et les préjugés qui défigurent nos communautés et engendrent la violence au pays et à l’étranger.
De même, nous renouvelons notre engagement à protéger et à promouvoir les libertés
fondamentales de conscience et de religion pour toutes les Canadiennes et les Canadiens : la liberté de rendre un culte dans la paix et la sécurité, et celle de suivre la voix de sa conscience et d’observer les préceptes de sa religion en formant communauté.
Que Dieu console ceux et celles qui pleurent aujourd’hui, et nous guide vers la justice et la paix.
Canon Dr. Alyson Barnett-Cowan
Présidente Le Conseil canadien des Églises
Le 30 janvier 2017
Le Conseil canadien des Églises représente 25 confessions appartenant aux traditions anglicane, évangélique, de l’Église libre, orthodoxe de l’Est et orthodoxe orientale, protestante et catholique. Ensemble, nous représentons plus de 85% des chrétiennes et des chrétiens du Canada. Le Conseil canadien des Églises a été fondé en 1944.

Retour à l’Esprit
Retour à l’Esprit propose un atelier expérientiel qui ravivera vos forces intérieures et votre goût de vivre en harmonie. Cette démarche a fait ses preuves : des dizaines de sessions ont déjà eu lieu depuis 2001 et les témoignages garantissent des transformations significatives en termes de réconciliation avec soi-même et son passé, avec les autres, avec la vie! Au besoin, vous pouvez toujours visiter le site www.returningtospirit.org où vous pourrez lire de témoignages émouvants de participants et de participantes à ces sessions.

Pour qui?  Personnes non-Autochtones, âgées de 17 ans et plus.
Parrainé par : L'Archidiocèse de Montréal et «Returning to Spirit Inc
Personne à contacter : 
Brian McDonough
social@diocesemontreal.org
514-925-4312 

Lieu de l'atelier

Ermitage Sainte-Croix
21269 boul. Gouin Ouest
Pierrefonds (Québec)  H9K 1C1
Téléphone: 514-626-4312
Télécopieur: 514-620-6070
Courriel: ermitagecsc@videotron.ca  

Pour vous inscrire

Complétez le formulaire d’inscription en ligne au lien suivant : http://goo.gl/forms/owIQUMQUbPMPLGOD3 
Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'inscription PDF, le remplir par ordinateur ou l'imprimer et le compléter à la main, puis l'envoyer par télécopieur au 1-888-224-1286 ou par courriel sous forme numérique à info@returningtospirit.org

Journée de formation du ROJEP sous le thème «Comment décoloniser nos relations?»
 
Quand :          Mardi, 21 février 2017, de 9h00 à 16h00 (accueil à 8h30)
Où           :      Diocèse de Montréal de l’Église anglicane du Canada 
                        1444 Avenue Union, Montréal, QC H3A 2B8
                        Près du Métro McGill (Ligne verte)
 
Cette journée sera une occasion pour les personnes participantes de faire l’expérience du projet de décolonisation. Elle permettra, entre autres, de :

  •    S’engager dans une démarche personnelle;
  •    Clarifier l’action « DECOLONISER »;
  •    S’exercer à une lecture biblique décoloniale;
  •    Comme ROJEP, faire un retour critique sur nos propres pratiques coloniales.

Réservation nécessaire auprès du ROJEP avant le 16 février 2017 :
info@justicepaix.org / 514-387-2541, poste 280
Coût : 20$ (inclut pauses et repas du midi)
 
Qui sont nos panélistes?
 
André Myre
Ancien professeur d'exégèse à la Faculté de théologie de l'Université de Montréal, André Myre est un bibliste canadien, spécialiste des Évangiles, en particulier celui de Marc. A sa retraite d'universitaire, sa vie a pris un tournant radicalement différent puisqu'il s'est marié. Il anime de nombreuses sessions bibliques et participe à la traduction de la Bible parue chez Bayard-Médiaspaul et à la rédaction du Nouveau vocabulaire biblique. Parmi ses autres ouvrages, La résurrection revisitée, Crois-tu ça, La source des paroles de Jésus, Écoutez ce que je vous dis : le Sermon sur la Montagne et Lui, un livre étonnant qui entraine sur les traces de l'Evangile de Marc à travers les rues de Montréal.
Nicole O'Bomsawin
Anthropologue et muséologue de formation, femme engagée et militante écologiste, consultante autochtone auprès des organisations les plus diverses et conférencière très recherchée dans les institutions d'éducation (des écoles primaires aux universités), conteuse ressuscitant les anciennes légendes, fondatrice du groupe de danse Mikwobait et animatrice d'activités culturelles de conscientisation, longtemps directrice du Musée des Abénakis qu'elle a animé avec un souci pédagogique exemplaire et conseillère dans son Conseil de bande, mère de trois enfants et grand-mère de cinq petits-enfants, madame Nicole Nanatasis O'Bomsawin a lutté sans relâche pour convaincre les gouvernements de mettre sur pied des politiques culturelles davantage conciliables avec les racines amérindiennes du Québec. Dans toutes ses sphères d'activités, madame O'Bomsawin a été, et demeure, portée par une vision riche de la réalité humaine – ouverte et vivante, passée et très contemporaine – et par un souci constant de donner sens à sa culture d'origine dans le monde d'aujourd'hui.
Denise Couture
Membre du coco du ROJEP depuis 2013, Denise Coutre est professeure à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal où ses domaines d’enseignement et de recherche sont : l’éthique théologique, les femmes et les religions, et la théologie contextuelle faite dans une perspective de libération. Elle est membre de la collective féministe et chrétienne L’autre Parole; du groupe Maria’M, composé de femmes féministes chrétiennes et musulmanes; et du comité du champ d’action « Féminisme, intersectionnalité et solidarité » de la Fédération des femmes du Québec.
Jean-François Roussel
Membre du comité du ROJEP de solidarité avec les Autochtones, Jean-François Roussel est professeur agrégé à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Montréal où ses domaines d’enseignement et de recherche sont : théologie contextuelle; autochtones, religion, christianisme et théologie; hommes, religion et changement social; pratiques interculturelles / interreligieuses; anthropologie théologique. Il est le coordonnateur du Centre de théologie et d'éthique contextuelles québécoises (CETECQ).
 



Dialogue judéo-chrétien

« Un processus d’autonomisation mutuelle » ICCJ  
Six principes pour la paix interreligieuse
Mgr Bernardito Auza
Intervention de Mgr Bernardito Auza, nonce apostolique et observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies, lors du « débat de haut-niveau de l’Assemblée générale de l’ONU sur les religions pour la paix », dans la Salle du Conseil de tutelle au siège des Nations Unies à New York, le 6 mai 2016. … [lire]
 
Sommet des leaders religieux pour la paix au Moyen-Orient : « la religion ne peut plus être un obstacle »
Myriam Ambroselli
ALICANTE – Une rencontre interreligieuse a eu lieu du 14 au 16 novembre 2016 en Espagne et a réuni des chefs religieux juifs, chrétiens et musulmans. Au cœur du débat, la responsabilité des leaders religieux dans la construction de la paix au Moyen-Orient. Ces derniers ont réitéré leur appel contre toute violence et incitation à la haine entre religions. … [lire]
 
Promouvoir la paix face à la violence au nom de la religion
Déclaration conjointe de la Commission bilatérale du Grand Rabbinat d’Israël et du Saint-Siège
La réunion de la Commission bilatérale des délégations du Grand Rabbinat d’Israël et de la Commission du Saint-Siège en charge des relations religieuses avec les Juifs a eu lieu à Rome du 28 au 30 novembre 2016 en présence du cardinal Turkson, de l’archevêque Pizzaballa, de l’évêque Marcuzzo et de plusieurs rabbins, parmi lesquels les rabbins Rasson Arussi et David Rosen. Voici les principaux extraits de la déclaration publiée à la fin de la réunion. … [lire]
 
Déclaration de la Directrice générale de l’UNESCO sur la Vieille ville de Jérusalem et ses remparts, Patrimoine mondial de l’UNESCO
Irina Bokova
Paris, 14 octobre 2016 – « Comme je l’ai rappelé à maintes reprises, et encore récemment à l’occasion de la 40ème session du Comité du Patrimoine mondial, la Vieille ville de Jérusalem est la ville sacrée des trois monothéismes, le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam. C’est au titre de cette diversité et de cette coexistence religieuse et culturelle que la ville a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. … [lire]
 
La compréhension de la théologie de Paul et l’antijudaïsme chrétien
E. P. Sanders
Auteur d’un ouvrage classique sur Paul et le judaïsme palestinien, le Dr. E. P. Sanders explique comment, surtout depuis les Lumières, les chrétiens ont assimilé le judaïsme à une religion légaliste, en se basant sur une compréhension erronée de la théologie paulinienne. En fait Paul ne rejette nullement les commandements éthiques et les « bonnes actions » prescrites par la loi juive; il s’oppose essentiellement à l’exigence de la circoncision pour les gentils, qu’il enjoint néanmoins d’accomplir « la plénitude de la loi », résumée dans le commandement de l’amour du prochain. … [lire la suite]
 
Réformer, relire, renouveler
Amitié judéo-chrétienne internationale (ICCJ)
ICCJ conférence internationale – Bonn 2017. Bilingue (anglais – allemand). En collaboration avec le Conseil allemand de coordination des Groupes de Coopération Judéo-Chrétienne (DKR) et l’Église Protestante de Rhénanie (EKiR).
La redécouverte de « l’Autre » nous conduit à une redécouverte des textes bibliques dans le dialogue judéo-chrétien, grâce à la perception du point de vue de l’autre et à la reconnaissance de la valeur religieuse propre des traditions des partenaires juifs ou chrétiens.… [lire la suite]
Entre Jérusalem et Rome – כלל ופרט בין ירושלים לרומי
Par Conférence des Rabbins Européens et le Conseil des Rabbins Américains
Le partage de l’universel et le respect du particulier. Réflexions juives orthodoxes sur le cinquantième anniversaire de Nostra Ætate. … [lire la suite]
 
À la veille du 500e anniversaire de la Réforme
L’Église Protestante Unie de Belgique
Lettre au Président du Consistoire Central Israélite de Belgique, Me Philippe Markiewicz LL.M., lue par le Président de l’Église Protestante Unie de Belgique, le Pasteur Steven H. Fuite, le mardi 1er décembre 2016, à la Grande Synagogue de Bruxelles durant le 6e colloque annuel du groupe “Juifs et chrétiens, engageons-nous!” … [lire la suite]
 


Pour votre information:
Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe : Énoncé de mission
Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe est une coalition catholique regroupant des Autochtones, des évêques, des membres du clergé, des mouvements laïques et des instituts de vie consacrée engagés dans le renouvellement et la promotion des relations entre l’Église catholique et le peuple autochtone du Canada.
Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe a un quadruple objectif:
1. Offrir à ses membres une tribune où dialoguer et cultiver une compréhension approfondie des relations entre l’Église, le peuple autochtone et la spiritualité autochtone au Canada;
2. Faire office de porte-parole catholique sur les relations et le dialogue entre l’Église, le peuple autochtone et la spiritualité autochtone au Canada;
3. Aider les catholiques à s’engager dans le processus de Vérité et Réconciliation et ses Appels à l’action;
4. Réaliser des initiatives et des actions concrètes décidées d’un commun accord.
Le Cercle Notre-Dame-de-Guadalupe, motivé par l’amour du Christ, est plein d’espérance pour l’avenir et se veut attentif à l’action de l’Esprit Saint dans notre monde, pour la gloire de notre Créateur et Père compatissant.

Notre-Dame de Guadalupe a été proclamée patronne des Amériques par le pape Pie XII en 1946. Cette dévotion remonte à 1531 quand la Bienheureuse Vierge Marie apparut sous les traits d’une jeune Aztèque à Juan Diego, chrétien converti dont le nom autochtone était Cuauhtlatoatzin (« L’Aigle qui parle »). Le site de l’apparition portait le nom de colline de Tepeyac, localité qui fut ensuite intégrée à la Villa de Guadalupe, dans la banlieue de Mexico. L’endroit est aujourd’hui un sanctuaire marial international qui attire chaque année quelque 20 millions de pèlerins et d’autres visiteurs en réunissant des catholiques autochtones et non autochtones de toutes les Amériques. La dévotion authentique à Notre-Dame de Guadalupe démontre comment la foi catholique trouve à s’exprimer dans les cultures autochtones. En 2002, Juan Diego fut canonisé par l’Église catholique.
(source: Conseil autochtone catholique du Canada/Conférence des évêques catholiques)

Ve Forum européen catholique-orthodoxe
Le Ve Forum s’est déroulé à Paris, la capitale française, sur invitation de l’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois. Les travaux ont ensuite été guidés par les deux co-présidents du Forum, le métropolite Gennade de Sassime du Patriarcat œcuménique, et, au nom de la présidence du CCEE, par le cardinal Péter Erdő, archevêque d’Esztergom-Budapest.
Questions anthropologiques et pastorales
Le Forum catholique-orthodoxe est né de la volonté d’aborder des questions anthropologiques et pastorales dont l’importance est cruciale pour le présent et le futur de l’humanité en Europe et dans le monde entier, dans le but de contribuer à définir des positions communes sur les questions sociales, politiques, morales et économiques. Le Forum ne vise pas à aborder des questions doctrinales, qui font l’objet d’autres rencontres qui se tiennent à des niveaux différents. Le Forum ne remplace aucunement le travail de la Commission mixte internationale de dialogue théologique entre l’Église catholique romaine et l’Église orthodoxe qui est en cours depuis 1980. À la fin de travaux, les participants ont écrit un message commun.
Le message, en quatorze points, développe certaines questions traitées durant la rencontre : la dignité humaine et la liberté religieuse; l’intolérance religieuse, la discrimination et la persécution; le fondamentalisme et le terrorisme aujourd’hui; la cohésion sociale et le phénomène de la peur dans l’État de droit en regardant à la mission des dirigeants et à la contribution de l’Église ; l’engagement des Églises dans la gestion des conflits et dans la promotion du bien commun et de la solidarité ; et enfin la proclamation de Jésus-Christ comme réponse à la menace tant du fondamentalisme que du terrorisme.
Pour lire l’intégralité de cette nouvelle
http://orthodoxie.com/message-final-du-ve-forum-europeen-catholique-orthodoxe/
Pour lire le message des participants sous format PDF, cliquez ICI
source: Auvidec Média/Orthodoxie.com



Nous sommes le territoire !   Novalis

Un essai lucide sur un enjeu bien d’aujourd’hui
Plan Nord, exploitation du gaz de schiste, projet d’oléoduc… Que devons-nous
penser de tout cela ? Sommes-nous bien conscients des intérêts et de la vision
derrière tant de projets plus ou moins écologiques ? La crise environnementale
dans laquelle nous sommes entrés n’exige-t-elle pas de nous un peu plus de
discernement ?
Lucide et percutant, cet essai montre avec finesse les deux regards, prédateur ou
bienveillant, qui conditionnent notre rapport individuel et collectif à l’espace que
nous habitons. À la fois démarche citoyenne et aventure théologique, il remet en
question des pratiques qui saccagent le patrimoine naturel et social québécois,
et propose des pistes d’action pour faire émerger une habitation conviviale et
respectueuse de notre grand « jardin communautaire ».
Relations de presse : Nicholas Aumais nicholas.aumais@bayardcanada.com,
514 278-3020, poste 327

Deux prédications à l'occasion de la commémoration commune de la Réforme à Strasbourg

Une prière œcuménique à l’occasion du cinquième centenaire de la Réforme s'est tenue le 6 décembre 2016 dans l’église Saint-Thomas de Strasbourg en présence des nombreux responsables d’Églises. Les prédications ont été assurées par Mgr Vincent Jordy, président du Conseil pour l'unité des chrétiens et les relations avec le judaïsme de la Conférence des évêques et Pasteur Laurent Schlumberger, président du Conseil national de l’Église protestante unie de France.
(source : Unité des Chrétiens)

Osons la fraternité, accueillons les étrangeres
L'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT), l’Église protestante unie de France, Jesuit Refugee Service France et la Service national de la pastorale des migrants de la Conférences des évêques de France lancent une campagne sur l'accueil de l'étranger. L’objectif de cette campagne est de proposer des outils d’information et de réflexion sur les réalités migratoires d’aujourd’hui et d’hier, et sur nos responsabilités à l’égard de ceux que l’on qualifie d’étrangers, de migrants, de réfugiés.
 Plus d'information
(source : Unité des Chrétiens)

Célébration œcuménique organisée par IKTUS

La Semaine d'Unité chrétienne était cette année une occasion spéciale pour IKTUS, groupe des chrétiens à l’UQAM de se rappeler l’essence même de son existence : « être un lieu d’accueil chaleureux, simple, spontané qui favorise la rencontre, l’échange et l’engagement non dogmatique ou fondamentaliste pour vivre dans le respect des convictions de chacun. »
Ainsi quatre communautés : Église unie Saint-Jean, Camino de Emaús, IKTUS et l’Église FJKM-Église de Jésus Christ à Madagascar, nous nous sommes donnés rendez-vous le dimanche 22 janvier 2017. Rassemblés par des chants, des textes bibliques, la prière, le témoignage et le partage fraternel, nous nous sommes unis aux célébrations partout dans le monde où des chrétiens de tous horizons prient pour l’UNITÉ CHRÉTIENNE.
 
Jorge Falla Luque, IKTUS-UQAM

Une expérience œcuménique unique
Le Conseil œcuménique des églises annonce que dans un pays où les chrétiens sont clairement en minorité, souffrant souvent de la discrimination, et dans un contexte qui a connu à diverses reprises les frictions et la violence entre adeptes de différentes traditions religieuses, l'Église de Norvège et l'Église du Pakistan ont récemment lancé une expérience œcuménique inédite, à Lahore, au Pakistan.
Reçue par l'évêque président de l'Église du Pakistan, Samuel Robert Azariah, le 15 janvier 2017, l'évêque présidente de l'Église de Norvège, Helga Haugland Byfuglien, est devenue non seulement la première femme évêque à se rendre en visite au Pakistan, mais a également prêché pendant le culte dominical dans la cathédrale de la Résurrection, à Lahore.
«Je suis touchée par votre accueil si chaleureux et votre hospitalité», s'est exprimée l'évêque Byfuglien, après le culte. «Qu'une Église qui elle-même n'ordonne pas de femmes, dans un pays à forte structure patriarcale, m'invite à prêcher montre la force de la communauté œcuménique mondiale», a-t-elle poursuivi.
Plus d'information
(source : Auvidec)

Observateurs bénévoles recherchés en appui à la Nation algonquine du Lac Barrière, située en partie dans la grande réserve faunique La Vérendrye
La Nation algonquine du Lac Barrière vient d’apprendre que le gouvernement du Québec risque d’octroyer, dès lundi 19 décembre 2016, des permis qui permettraient à la compagnie minière Copper One d’ouvrir des chemins miniers et de débuter des forages miniers en plein cœur de son territoire traditionnel, et ce, malgré son désaccord manifesté à maintes reprises au gouvernement du Québec au cours des dernières années.
 
En fait, le gouvernement avait coopéré avec la Nation en 2011 en suspendant les titres miniers de la compagnie Copper One, mais le gouvernement a renversé cette décision plus tôt cette année, sans même informer, consulter, ou obtenir le consentement de la Nation—ce qui est contraire au respect des droits autochtones les plus élémentaires au Canada et à l’international. Cela est également contraire au respect du processus de négociation qui était en cours depuis 2015 entre la Nation du Lac Barrière et le gouvernement du Québec pour une cogestion intégrée des ressources du territoire.
 
La Nation algonquine du Lac Barrière est en faveur d’un développement responsable de son territoire, notamment via une foresterie intelligente, certains développements hydroélectriques, la chasse, la pêche et autres activités récréotouristiques, mais elle s’oppose totalement à l’exploitation minière, qu’elle juge incompatible avec son mode de vie et ses visions de développement — notamment à cause de la nature non-renouvelable de la ressource et des quantités immenses de déchets miniers laissés derrière, à perpétuité, sur le territoire.
 
Le cœur du problème réside également dans le fait que la Loi sur les mines du Québec, malgré sa réforme en 2013, ne respecte toujours pas les droits des Nations autochtones en matière d’information, de consultation et du consentement avant l’octroi de claims miniers et l’exécution de travaux d’exploration minière sur les territoires revendiqués. 
 
Face à cette situation, la Nation algonquine du Lac Barrière se dit maintenant prête à entreprendre toutes les actions nécessaires pour empêcher les forages miniers de débuter, incluant toute forme de résistance pacifique sur le terrain. Craignant les réactions de la compagnie Copper One, de la police et du gouvernement du Québec face à leurs actions, la Nation algonquine lance un appel à la solidarité et sollicite l’appui de toute personne ou organisme du Québec pour qui la défense des droits autochtones est prioritaire.
 
Ce que vous pouvez faire pour aider : 
 
1. Téléphonez ou envoyez dès maintenant un courriel aux ministères responsables afin de leur signifier votre désaccord à ce que tout travaux de forages miniers soient exécutés sur le territoire de la Nation algonquine du Lac Barrière sans leur consentement : ministre@mern.gouv.qc.ca, ministre@mddelcc.gouv.qc.ca, ministre.autochtones@mce.gouv.qc.ca, outaouais@mffp.gouv.qc.ca, carolyn.bennett@parl.gc.ca, 1-819-449-3333, 1-800-363-7233, 1-418-627-6254 p.5700.
 
2. Surtout, offrez vos services ou ceux de votre organisme à titre « d’observateurs bénévoles » pouvant se déplacer dans la communauté pendant 1 ou 2 journées, au moment venu, au cours des prochains jours ou prochaines semaines, dans l’éventualité où la compagnie ou le gouvernement du Québec tente de forcer l’exécution des forages miniers. L’objectif principal est d’assurer la présence d’observateurs externes qui, le cas échéant, pourront témoigner de la situation sur le terrain. Nous pouvons aider à prendre en charge certains déplacements et l’hébergement si nécessaire. Intéressé? Svp soumettez dès maintenant votre nom, courriel et téléphone à ugo@miningwatch.ca (cell.514-708-0134).
 
3.  Donnez au « Fonds d’aide et de défense légale » que la Nation du Lac Barrière souhaite créer afin de les appuyer dans leurs démarches juridiques. Vous pouvez donner directement en ligne ou par chèque.
 
4.   Signez la pétition de l’Assemblée nationale du Québec en ligne et envoyez des messages de solidarité : Facebook #LacBarrière #BarriereLake
 
5.  Restez à  l’affut d’un possible rassemblement de solidarité dans la communauté du Lac Barrière en janvier 2017 (autres informations à suivre)
 
 
Pour plus d’information :
Site Internet www.solidaritelacbarriere.blogspot.com
Facebook https://www.facebook.com/BarriereLakeSolidarity
Pétition www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6379/index.html
Le Devoir www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/485180/lac-barriere-l-assaut-des-minieres
Radio-Canada http://www.rcinet.ca/fr/2016/11/21/congres-quebec-mines-priorite-au-respect-des-droits-des-autochtones/

Contactez-nous

Centre canadien d'œcuménisme
2715 Chemin de la Côte-Ste-Catherine  #D-132,
Montréal, (Québec)  H3T 1B6   CANADA

T: 1-877-645-6863 (sans frais)
T: 514 937-9176  (Montréal)
F: 514 937-4986

www.oikoumene.ca
info@oikoumene.ca

Copyright © 2017 Centre canadien d’oecuménisme, Tous droits réservés.
Vous recevez ce courriel puisque vous vous êtes inscrits sur notre site internet.

Email Marketing Powered by MailChimp