Nouvelles

(English) Stay in touch with the latest news

Le spirituel, un nouvel essentiel

Alors que l’espoir renaît dans la population, avec l’assouplissement des règles portant sur les rassemblements extérieurs et la réouverture progressive de nombreux secteurs d’activités, il y a encore différentes incertitudes sur les plans personnel, familial, social et religieux.
Avec raison, le gouvernement et la santé publique avancent avec prudence. Cependant, j’attire l’attention sur l’impact de la fermeture des lieux de culte dans la vie de nombreuses personnes et familles.
Les équipes pastorales de l’Archidiocèse de Montréal constatent quotidiennement le besoin de nombreuses personnes, croyantes ou non, en recherche d’un soutien spirituel. Ces personnes nous font part de leur perte de repères, sans l’accès à leur environnement social, religieux ou communautaire habituel.
Des personnes, en quête de sens, de paix et de force d’âme, sont dans l’attente de pouvoir entrer dans l’espace de silence qu’offre une église, ou expriment un besoin d’accompagnement qui trouve un début de réponse dans les différents médias sociaux ou services en ligne, sans que cela puisse remplacer le contact direct avec la communauté croyante.
D’autres, frappées par le deuil, sont dans l’attente d’un événement religieux à l’intérieur de leur foi, si sobre soit-il, qui puisse leur procurer en même temps que la prière, un baume sur leur douleur. La perte prochaine ou le décès d’un être cher, quel qu’en soit le moment, est toujours une source d’affliction. En ce temps de pandémie, elle est d’autant plus grande qu’elle s’accompagne de la grande difficulté d’être au chevet de la personne malade que nous aimons et qui est en fin de vie. S’ajoutent à cela les restrictions dans la possibilité de vivre le deuil.
D’autres encore, tournées vers un projet de mariage, ce moment si marquant de la vie qui embellit et transforme l’existence, se sont vues suspendues dans leur élan d’amour. Elles ont trouvé des solutions de report de la célébration et de la fête, mais elles n’en traversent pas moins une épreuve qui les bouscule.
Nous comprenons et partageons le souci de protéger la santé publique. Nous renouvelons notre estime du rôle crucial des gouvernements en ce temps d’urgence sanitaire. Nous voulons, d’une part, attirer l’attention sur la peine des personnes en quête de sens, en situation de deuil ou sur le chemin du mariage. Elles ont besoin de notre compassion.
Nous voulons, d’autre part, sensibiliser à la reconnaissance de l’importance de la dimension spirituelle, qui fait partie intégrante de la personne. N’en sous-estimons pas l’importance comme source de paix intérieure et de force d’âme pour traverser avec calme et courage les épreuves occasionnées tant par cette pandémie que par d’autres adversités.
Nous souhaitons sincèrement qu’à travers l’expérience de la pandémie, nous ayons davantage pris conscience de la place essentielle du spirituel. Nous voulons considérer toutes les dimensions de chaque personne et la réciprocité du corps, du cœur et de l’âme.
Nous recevons de nombreuses demandes sur les dates d’ouverture des portes des églises. Nous assurons toutes les personnes intéressées que nous y avons travaillé, dans une perspective inter-religieuse en même temps que spécifique, pour mettre en place les protocoles et consignes qui s’imposent. Nous serons prêts!

+Christian Lépine
Archevêque de Montréal
View more

Vers une réouverture sécuritaire des lieux de culte au Québec

Montréal, le 29 mai 2020 – La planification du déconfinement des lieux de culte du Québec est enfin amorcée.
Depuis trois semaines, une coalition de leaders de groupes religieux présents au Québec a transmis au gouvernement plusieurs documents en vue de préparer une réouverture sécuritaire des lieux de culte. Jeudi le 28 mai, une équipe gouvernementale a rencontré les membres de cette table de concertation interreligieuse. De l’avis général, ce premier contact s’est avéré très positif et laisse entrevoir une réouverture sécuritaire des lieux de culte dans un délai rapproché.
Les membres de l’équipe gouvernementale ont souligné la qualité des documents soumis par les membres de la table de concertation interreligieuse et ainsi que des discussions entreprises. Ils accélèreront la mise au point conjointe d’un protocole prévoyant les mesures à mettre en place pour prévenir toute propagation virale dans les lieux de culte. Une fois ce protocole entériné, la Santé publique pourra donner au gouvernement un avis favorable au déconfinement. Une décision et l’annonce d’une date de réouverture suivraient bientôt.
Au cours des échanges, on a tenu à rappeler l’importance des lieux de culte pour les croyants, toutes religions confondues. Au-delà du simple rassemblement social, ils s’y retrouvent pour approfondir leur foi, partager leur prière, se soutenir mutuellement, trouver la force dans les épreuves et se mobiliser au service de la justice, de la solidarité et de la paix, contribuant ainsi au bien-être général de la société.
On a tenu également à rappeler le rôle important des leaders religieux dans leur communauté, notamment pour faciliter à leurs membres la communication et la compréhension des décisions du gouvernement sur le déconfinement et le retour dans leurs lieux de culte.
Les leaders religieux se sont dits très satisfaits de cette rencontre qui constitue un réel déblocage de la situation. Ils réitèrent leur volonté de collaborer étroitement avec l’équipe gouvernementale au cours du processus et en appellent encore à un peu de patience de la part de leurs membres.
- 30 -
Cette table de concertation interreligieuse regroupe des représentants de l’Église catholique, de l’Église anglicane, des Églises baptistes évangéliques, de différentes traditions juives, de différentes mosquées, et du Centre canadien d’oecuménisme qui oeuvre dans le dialogue entre les églises et dans le dialogue interreligieux.
View more

Prière interreligieuse pour le jeudi 14 mai 2020, une journée de prière, de jeûne et d'œuvres de charité

Le Haut Comité pour la Fraternité Humaine propose,
le jeudi 14 mai 2020, une journée de prière, de jeûne et d'œuvres de charité pour le bien de toute l'humanité.

À cet égard, le Comité invite tous les chefs religieux et tous les peuples de la terre à
répondre ensemble à cette invitation.

Joignez-vous à la prière commune par cette prière élaborée par le Forum interreligieux pour la paix !

« Nous vivons dans un temps qui est à la foi troublant et magnifique, un temps qui est dangereux et rien ne préserve l’âme (…) En tant que membres des communautés de foi, connaissant la vraie valeur de la vie spirituelle, nous avons une immense responsabilité et nous devons la réaliser, nous devons nous aider les uns les autres pour créer ensemble des refuges de paix spirituelle. » Nous sommes réunis aujourd’hui en prière, en cette journée de prière, de jeûne et d’œuvres de charité pour implorer Dieu de préserver le monde, de nous aider à surmonter cette pandémie, de restaurer l’harmonie, la santé et la prospérité. Nous prions ensemble qu’une fois la pandémie terminée, l’humanité puisse connaître la vraie valeur de la vie spirituelle, accorder une plus grande place à la fraternité humaine et développer des pratiques pour protéger la vie et la création. « C’est une question de vie ou de mort, »
(inspirée par la prière de la Mère Géneviève, 1938)

View more